Articles

Qui a dit quoi : Finalistes Concours 2019

La finale du Concours 2019 regroupaient dix auteurs de jeu. Ils étaient rassemblés par le CLuBB, à l’Espace Landowski à Boulogne Billancourt, lors de CreaGames 2019.

Dix auteurs tellement accaparés par le public qu’il n’a pas été possible de les interviewer tous. Jean-François Marchika, le représentant Culture du CLuBB, a pu recueillir les confidences de sept auteurs.

Afin de vous les faire connaître un peu mieux voici quelques-unes des choses qu’ils ont dites. Ce ne sont pas forcément les éléments les plus significatifs mais il s'agit d'un aperçu de comment ils créent ou qui ils sont.


Faisons un petit jeu. Nous avons mélangé les citations et les auteurs. Saurez-vous retrouver qui a dit quoi ? Pour vous aider vous pouvez aller voir le descriptif rapide de chacun des jeux, ici.

AUTEUR(S) NOM DU JEU
3 Alexandre Poyé Ça suffit !

1

Daniel de Sant'anna Martins &

Leandro Texeira Pinto

Toteminions
2 Fabien Chevillon Constellations
7 Frank Meyer

My Dungeon Break

4 Loïc Lamy Chronologia

6

Olivier Grégoire &

Valérie Vancaeneghem

Abstract
5 Reynald Laurent Honeybees

 

Et voici maintenant les citations, tentez de rendre sa citation à chaque auteur :


    A. "Ce jeu là il a été fait par contradiction avec Loup-garous. J’ai voulu faire un jeu d’ambiance qui ne jette pas les gens : où ils restent tous ensemble."

    B. "Dans les choses qui me plaisent par exemple, c"est quand on me dit :« Oh là là, c’était très dur de perdre mon abeille, quand elle est morte à la phase 2 » . Et ben au moins on a senti qu’il y avait un attachement, qu’il s’était passé quelque chose quoi."

    C. (dialogue entre les auteurs)
"- I had the idea of a battle arena with dices, right ? But it was a lot more « maths way ». I used normal dice with numbers, and he said, « Why don’t you just stack and flick ? »
- And we tried and it worked and it was good. It was fun.
- In about 15 minutes, we wrote a draft of the rules, and tested a little.  And then we wrote about an hour, discussing the other rules. And this first version was not so different of today’s."

    D. "On peut voir que ce sont des dessins de carapace de tortues. J’étais parti là-dessus. Et j’ai re-thématisé quand j’ai inventé les télescopes ; parce que, à la base, le jeu avait des cartes pleines et c’est au gré des discussions que je me suis dit « on va pousser vers les calques ». C’est sympa les calques, mais ça veut plus rien dire avec des carapaces de tortues, donc ça va être des télescopes et des étoiles. Mais tout à l’heure par exemple, en discutant avec des joueurs, ils ont suggéré que ça puisse être des papillons et des filets à papillon ; ce qui pourrait être très agréable."

    E. "J’entends toujours parler du jeu jetable ; du jeu auquel on ne joue qu’une seule fois. Moi, je suis tout à fait à l’opposé de ça. On joue très souvent au même jeu. Et c’est un jeu où si on veut jouer la campagne, sur le papier c’est 25 heures de jeu. Donc 8 soirées de 3 heures. C’est pas si gros que ça. J’ai eu envie de faire un jeu pour les gens comme moi, qui aiment bien rejouer à un jeu."

    F. "Je cherchais à faire un jeu coopératif. Je voulais qu’il se joue en 15-20 minutes ; que je puisse y jouer avec mes enfants. Je me suis dit « je vais faire un micro jeu de rôles ». Un truc hyper-simple et quand même intéressant."

    G. (dialogue entre les auteurs)
"- L’idée et la volonté de faire un truc un peu décalé. Et un peu « Débile » entre guillemets, mais avec un D majuscule. Un peu belge en fait.
- Un peu surréaliste quoi. Ah on l’a dit ensembles ! (…)
- Ce côté surréaliste qu’on appelle « branle-bazar ». C’est vrai que j’aime bien quand les gens arrivent et qu’ils disent « mais c’est n’importe quoi ton jeu ! »"

 

Et maintenant, place aux solutions :

1.C

2.D

3.A

4.E

5.B

6.G

7.F